Accueil > Actualités

Covid-19 -Préfecture



CORONAVIRUS COVID-19

Informations de la préfecture d’Ille-et-Vilaine
23 avril 2020

 

RESTRICTIONS DE DÉPLACEMENT

En application de l’état d’urgence, les déplacements demeurent limités au strict nécessaire sur l’ensemble du territoire. En Bretagne, comme partout ailleurs, tout relâchement risquerait de ruiner l’effort collectif. La préfète appelle donc chacun à faire preuve de responsabilité et de civisme et à respecter scrupuleusement les mesures en vigueur, jusqu’à ce que les conditions du déconfinement soient réunies.

  • 1er mai : la vente du muguet étroitement encadrée

En raison de la crise sanitaire et dans le cadre du confinement, la vente du muguet du 1er mai est étroitement encadrée cette année :
 - la vente du muguet sur la voie publique, traditionnellement tolérée et autorisée par des arrêtés municipaux, sera strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à une verbalisation (amende de 300€ minimum) voire à la confiscation de sa marchandise (code pénal - art R 446-3) ;
 - les fleuristes n’étant pas autorisés à accueillir du public dans leur magasin, ils pourront proposer du muguet à la vente uniquement dans le cadre de leur activité de livraison et de retrait de commandes au seuil du magasin, sous réserve de la stricte application des mesures barrières ;
 - la vente du muguet pourra également s’effectuer dans les commerces de produits essentiels autorisés actuellement à accueillir du public.
L’attestation de déplacement dérogatoire précisera « achat de première nécessité ».

  • Brûlage des déchets verts

Alors que de nombreuses déchetteries sont fermées, il est important de rappeler que le brûlage des déchets verts, ménagers et professionnels, issus de la coupe ou de la taille de végétaux, est interdit toute l’année en Ille-et-Vilaine (arrêté préfectoral du 20 avril 2015), afin de préserver la qualité de l’air et d’éviter tout départ d’incendie.
De même, pour éviter les risques d’incendie, tout feu est interdit à moins de 200 mètres des forêts et landes.

---------

ÉCONOMIE

  • L’État et ses partenaires aux côtés des entreprises

Face à l’épidémie de COVID-19 en France, l’État a pris des mesures exceptionnelles pour assurer la continuité économique du territoire, soutenir les entreprises et sauver les emplois. Retrouvez sur le site du ministère de l’Economie l’ensemble des mesures de soutien et une foire aux questions régulièrement mise à jour.
Au 22 avril, 12655 entreprises bretilliennes bénéficient de 63,3 millions d’heures d’activité partielle pour protéger l’emploi de 153464 salariés.

  • Click&collect

Pour lutter efficacement contre le Covid-19, les mesures sanitaires ont conduit à fermer certains commerces afin d’éviter les contacts physiques. Il était cependant important, d’une part, de donner aux commerçants, artisans et indépendants, dont l’activité est autorisée, les moyens de continuer leur activité dans des conditions irréprochables de sécurité sanitaire et, d’autre part, de proposer aux consommateurs des solutions pour faire leurs achats du quotidien dans le respect des règles de protection individuelle et collective et des mesures de restriction de déplacement. Aussi, le Gouvernement a t il souhaité encourager le système de commandes à distance et de retraits rapides et sécurisés en boutique (« click & collect ») ou de livraison pour les établissements n’ayant pas l’autorisation de recevoir du public. Cette activité est en effet conforme à l’article 8 du décret du 23 mars 2020, sous réserve de l’application des mesures barrières.
Pour ce faire, un cadre strict de consignes à mettre en œuvre pour assurer des conditions sanitaires irréprochables dans la livraison a été publié dès le début du confinement, un guide pratique du maintien de son activité est disponible sur la plateforme France Num et un appel à la mobilisation des entreprises du e-commerce a été lancé avec un recensement d’offres gratuites ou préférentielles pour permettre aux commerçants de vendre en ligne pendant le confinement.
.
A titre d’exemples, si les magasins de tissus et mercerie ne font pas partie des établissements autorisés à recevoir du public, ils ont en revanche toute latitude pour mettre en place un système de « click&collect » ou de livraison, afin de permettre à leurs clients désireux de fabriquer des maques alternatifs de se procurer les fournitures nécessaires. L’attestation de déplacement dérogatoire précisera « achat de première nécessité ».

  • Fiches conseils métiers pour les entreprises et les salariés

Pour répondre au double enjeu de continuité de l’activité économique et de protection des salariés, le ministère du Travail a formulé des préconisations concrètes par secteur ou par métier. Véritable kit de lutte contre le covid-19, des fiches conseils sont ainsi publiées pour aider les salariés et les employeurs dans la mise en œuvre des mesures de protection sur les lieux de travail. Trente-et-une fiches sont dès à présent disponibles.


Contact : pref-covid19@ille-et-vilaine.gouv.fr

www.gouvernement.fr/info-coronavirus (foire aux questions)
Plateforme nationale d’informations (numéro vert 24h/24 et 7j/7) : 0 800 130 000
www.ille-et-vilaine.gouv.fr (informations nationales et départementales)

Suivez l’actualité régionale et départementale sur Twitter : @bretagnegouv

-------

 

Contact : pref-covid19@ille-et-vilaine.gouv.fr

www.gouvernement.fr/info-coronavirus (foire aux questions)
Plateforme nationale d’informations (numéro vert 24h/24 et 7j/7) : 0 800 130 000
www.ille-et-vilaine.gouv.fr (informations nationales et départementales)

Suivez l’actualité régionale et départementale sur Twitter : @bretagnegouv

-------